LES RESULTATS DU 12 NOVEMBRE 2022

Concentrée sur son service et sur son jeu, l’équipe de R3 emmenée par Manon n’a laissé que des miettes à son adversaire



« Il n’y a qu’une réponse à la défaite, c’est la victoire. » Cette citation de l’ancien premier ministre anglais Winston Churchill colle parfaitement à l’équipe première du Meximieux Tennis de Table. Pour la quatrième fois de la saison en autant de rencontres disputées, l’équipe fanion du club a refusé la défaite. Mieux encore, puisqu’elle s’est imposée pour la deuxième fois (après une victoire et deux matches nuls) lors de ce samedi 12 novembre dans la salle de Corcy. Porté par Manon Sottil et Corinne Curt (qui jouait pour cette dernière sa première journée de championnat avec cette équipe) – deux joueuses qui ont réussi un sans-faute – le quatuor s’est facilement imposé (12-2). Venu avec la faveur des pronostics, le groupe a largement tenu son rang et a fait respecter la hiérarchie annoncée par les classements des différents joueurs qui s’opposaient en ce quatrième weekend de championnat. La victoire a également été obtenue par les quatre membres de la formation évoluant en Pré-Régionale qui l’a emporté contre Saint-Etienne du Bois (12-6). A noter, les « perfs » réalisées par Baptiste contre Anthony, Félix contre Arnaud et celle de Tanguy contre Valentin.

Les Départementales sont dans le dur

Si les équipes évoluant en Régionales et PR ont le vent en poupe, la réciproque est moins vraie pour celles évoluant en Départementales. Que ce soit en D1 ou en D2, les deux entités ont lourdement chuté. Opposés à Saint Denis TT, les pongistes de la D1 ont donc perdu (14-4). Le groupe peut néanmoins se réconforter avec les « perfs » de Guy contre Hugo, de Julien contre Marguerite et le très bon match de « Pépito » contre cette même Marguerite (une joueuse classée 1034) qui est passé tout proche de l’exploit. La défaite a été plus douloureuse encore pour la D2 qui s’est inclinée plus lourdement encore dans le gymnase de l’AS Bressane à Bourg-en-Bresse (18-0). L’absence du capitaine Georges n’a pas été compensée par le come-back de Roger (notre fan lyonnais a tout tenté pour celui qui disputait son premier samedi de championnat) pour combler l’écart important en termes de points qui existait (et qui s’est malheureusement vérifié autour des tables) entre les deux équipes avant la rencontre. A noter toutefois, les défaites encourageantes de Julien et le match plus « offensif » pour une fois de Stéphane qui s’est toutefois incliné en 5 sets dans une partie ultra serrée, une partie frustrante pour le joueur qui a laissé échapper deux balles de victoire dans la quatrième manche (14-12 au troisième, puis 10-12 au quatrième et 9-11 au cinquième). Mais un match qui laisse de l’espoir pour la suite de sa saison. A condition de reproduire la carte de l’offensive.